GDPR Cookie Consent by Free Privacy Policy
fr

UE : Vers une interdiction des produits issus du travail forcé

Publié le 08 juillet 2022

Si nous avons tous dans la tête la situation des Ouïghoures dans la région du Xinjiang, la mesure de l’Union Européenne ne viserait et n’interdiraient pas exclusivement les produits de la Chine mais l’ensemble des produits issus du travail forcé.

Zara, Adidas, Uniqlo, Puma, Bershka, etc. La liste est longue et les institutions n’ont qu’un objectif : tenter d’endiguer ce fléau. Malgré son retard par rapport aux autres pays, c’est dans cette optique que la Commission a ouvert une consultation publique le 23 mai et présentera sa proposition formelle au mois de septembre, pile un an après le discours de sa présidente, Ursula von der Leyen, sur l'état de l'Union, lors duquel elle affichait sa volonté « d'interdire sur notre marché les produits qui ont été fabriqués au moyen du travail forcé»

Recherche rapide

Recevez notre newsletter

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les lettres d’information de Cornet Vincent Ségurel.
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits

Icon

Haut de page