GDPR Cookie Consent by Free Privacy Policy
fr

Les grands principes de la fiscalité du vin en France

Publié le 07 janvier 2020

Il n'existe pas, a priori, un corpus de règles fiscales spécifiques qui soient applicables, en tant que telles, au vin sauf, cependant, en matière de contributions indirectes et de droits de douane (droit de circulation, réglementation des plantations, etc.), ainsi, la fiscalité sur la circulation des vins et alcools, notamment, est très ancienne en France et a, au demeurant, servi de modèle aux mesures prises ultérieurement en matière de fiscalité européenne. 

Examinons à présent ces règles en les déclinant sur la taxation des bénéfices, la TVA, les droits d'enregistrement et enfin la réglementatin des droits indirects et droits de douane. 

 

→ Découvrez l'article complet 

 

Par Alexandre ADRIAN & Arnaud AGOSTINI, pour La revue des oenologues et des techniques vitivinicoles et oenologiques. 

Recherche rapide

Recevez notre newsletter

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les lettres d’information de Cornet Vincent Ségurel.
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits

Icon

Haut de page