GDPR Cookie Consent by Free Privacy Policy
fr

DSA : «le texte impose des responsabilités mais donne aussi des pouvoirs» aux plateformes

Publié le 06 juillet 2022

Quelles seront les nouvelles obligations imposées aux plateformes, dont les marketplaces, avec l'adoption du digital services act (DSA) ? Le point avec Luc-Marie Augagneur, avocat associé chez Cornet Vincent Segurel, qui nous décrit un texte à la dimension B to B autant que numérique.

Le parcours législatif touche à sa fin. La semaine dernière le compromis arreté en trilogue sur la proposition de règlement visant à la mise en place d'un marché unique en matière de services numériques, plus connu sous l'acronyme de DSA, était adopté en COREPER (le 15 juin) puis en commission au Parlement européen (le 16 juin). Deux étapes ultimes sont désormais nécessaires avant que le règlement soit publié au journal officiel de l'UE pour devenir directement applicable au sein des Etats membres. Dès le mois de juillet, les députés européens se prononceront formellement, en plénière, sur ce texte de compromis. Avant que le Conseil de l'UE, à son tour, l'entérine en septembre. Les dispositions du DSA imposeront de nouvelles obligations aux plateformes 15 mois après l'entrée en vigueur du règlement européen, soit probablement en 2024. 

Recherche rapide

Recevez notre newsletter

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les lettres d’information de Cornet Vincent Ségurel.
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits

Icon

Haut de page