CORNET VINCENT SÉGUREL PARTICIPE A LA MISE EN ŒUVRE DU 1er REGISTRE DEMATERIALISE DE TITRES EN BLOCKCHAIN POUR UNE START-UP FRANCAISE

25-02-2019

Communiqué de presse

Dans la foulée du décret du 24 décembre 2018 pris en application de l'ordonnance n° 2017-1674 du 8 décembre 2017, le cabinet d’avocats Cornet Vincent Ségurel a accompagné la start-up de courtage en solution de financement automobile Carbella Group, fondée par Antoine Fournier et Paul-Antoine Martin, dans la mise en place de son registre d’actions sous forme de « dispositif d'enregistrement électronique partagé ».

Il s’agit de la première start-up française dont la tenue de comptes titres sera dématérialisée en format blockchain. Comme l’avait noté le ministre de l'Economie et des Finances, Bruno Lemaire, cette technologie permettra aux acteurs d'offrir de nouvelles solutions pour les échanges de titres, plus rapides, moins chères, plus transparentes et plus sûres et sera un nouvel axe de compétitivité de la place de Paris.

Outre cette avancée, Cornet Vincent Ségurel travaille parallèlement sur d’autres projets liés à la digitalisation des acteurs de la finance et d’autres secteurs, y compris par le recours à l’intelligence artificielle, notamment les équipes de Dominique Stucki.

Convaincu que la mise en place de nouveaux outils technologiques peut contribuer à une amélioration des pratiques de RSE (notamment en matière de gouvernance des sociétés) et à une plus grande sécurité juridique des transactions, Cornet Vincent Ségurel entend tirer pleinement parti des opportunités offertes par les nouveaux textes, y compris la Loi PACTE.